Jour 0 – De la maison à Havelange

06-03-15

 

 

Jour 0 – Vendredi 6 mars 2015
Parcours : 10 km, très faciles
Hébergement : A la maison 😉


 

« Tout ce que vous avez à faire, c’est décider de partir. Et le plus dur est fait. » – Tony Wheeler

Effectivement, c’est bien le plus difficile!

Ce projet me trottait dans la tête depuis bien longtemps, je le repoussais sans cesse, me trouvant des excuses, des prétextes, le boulot, la maison, la famille…

Et il me restait en tête, insistant, dérangeant même, tel un petit caillou dans la chaussure.
Au début on y fait pas trop attention et puis au fil du temps on finit par ne plus penser qu’à lui…

Et puis un jour je me suis dit : Et pourquoi pas !? Allez, c’est décidé, je me lance !

Immense soulagement.

Une évidence.

C’était LA décision à prendre, je le sais, je le sens à ce moment-là.

A partir de ce moment-là tout se met en place avec un naturel total, c’est tracé, c’est clair, je ne dois plus me tracasser car ce chemin qui m’appelle est un appel, précisément!

Même si, souvent, je me demande ce qui m’a pris de me lancer dans cette histoire qui parait folle, insensée, je sais que je peux être confiant, je le sens au plus profond de moi, infiniment.

 

La veille du jour prévu pour le départ, j’ai décidé de me rendre à l’administration communale. La veille car non seulement elle se trouve à l’opposé de la direction à prendre, mais ensuite elle est fermée le samedi.

La tête est en vrac quand même, il faut bien l’avouer, me voilà entrant à l’accueil de la Commune dans mon accoutrement de marcheur. Regard inquiet ou amusé des autres citoyens présents. Qui c’est ce drôle-là ?
J’en suspecte même un d’attendre pour savoir ce que je vais demander avec mon petit carnet à la main.
Puis vient mon tour.

– Bonjour Madame, je pars demain sur le chemin vers Compostelle et j’aimerais avoir le cachet de la commune dans mon carnet afin de montrer que je suis bien parti de la maison.

– Compostelle ?

– Oui, en Espagne, Santiago de Compostella si vous voulez.

– Ha!? Et vous y allez comment ?

– Ben à pied, j’espère jusqu’au bout.

(A ce moment, c’est bizarre, plus un bruit, tout le monde regarde, tout le monde écoute)

– Hein!?! Ha ben ça alors!

(un moment blanc, et ce regard où la brave dame se demande si elle n’a pas affaire à un type un peu dérangé quand même)

– Et je dois le mettre où ce cachet ?

– Dans la première case, ici, si vous voulez bien…

Et puis quelques questions intéressées, gentilles et gratifiantes.
Et des encouragements au moment de quitter l’accueil.
Ça fait plaisir, ça fait du bien!

Je me vois revenir vers la maison, me disant que ça y est, cette fois, demain c’est parti…

 

  •  
  •  
  •  
  •  

2 comments for “Jour 0 – De la maison à Havelange

  1. Laurent
    22 février 2016 at 18 h 58 min

    Olivier !
    Tu nous reprends en voyage…
    À l’heure où il faut que je décide: j’y vais ou j’y vais pas en mai 2017…
    On va te relire ! Mais elles sont où les photos ?

    • Le Pèlerin en herbe
      24 février 2016 at 16 h 50 min

      Bonjour Laurent,
      J’espère vous emmener de nouveau avec moi, en effet!
      Quasi un an plus tard, presque jour pour jour…
      Comme le temps passe, mais plus de la même façon à présent.
      C’est tout différent et nouveau.
      J’espère que tu pourras te décider, je le redis, il faut se lancer car on ne sait jamais ce qui peut arriver demain.
      La seule chose que l’on puisse regretter, c’est de ne pas s’être lancé plus tôt 😀
      Les photos arrivent, il n’y en avait pas pour le jour 0 (-1 en fait), elles arrivent avec le jour 1 qui devrait être publié cette semaine encore.
      A bientôt
      Olivier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

error: